Livraison offerte pour toute commande

La luminothérapie pour retrouver sa bonne humeur

Publié par Joseph Perot le

Vous avez remarqué? En été, vous faites du sport, vous sortez deux soirs sur trois, vous trouvez que votre boulot est quand même intéressant, vous faites plein de projets... Alors qu'en hiver, le foot se passe le plus souvent à la télé et vos meilleurs projets consistent à fabriquer un calendrier pour compter les jours avant les prochaines vacances.

Le manque de lumière n'y est pas pour rien : la grisaille vous déprime. Quand la pluie et le froid remplacent le soleil, vous multipliez aussi les soirées jeu vidéo, et elles s'éternisent, favorisées par la lumière bleue dynamisante des écrans d'ordinateur et de télévision. Sans parler des soirées boulot.
Résultat : alors que vous êtes fatigué pendant la journée, vous n'avez plus aucune envie de dormir le moment venu. La réponse à tous ces problèmes est la même : de la lumière, en quantité, et au bon moment. La luminothérapie vous aidera à retrouver sommeil et dynamisme.

La lumière agit sur la tête et le corps.
L'horloge biologique existe. Ce n'est pas un vague concept, mais bien un petit amas de neurones dans le cerveau, pas loin de l'hypothalamus. Des chercheurs
ont même mis le doigt sur les gènes qui la commandent. Elle donne le tempo à l'organisme. Quand elle sent que la nuit approche, l'horloge biologique prépare le coucher en lançant notamment la production de mélatonine, l'hormone du sommeil. Au cours de la nuit, elle commence à activer les mécanismes préparateurs du réveil : elle diminue la quantité de mélatonine et augmente la sécrétion de cortisol, une hormone à l'action stimulante.

Le docteur Lemoinde défend l'hypothèse que la déprime hivernale serait une adaptation ancestrale de l'homme a un climat plus froid que prévu depuis la préhistoire, son organisme se mettrait au ralenti en hiver pour économiser de l'énergie. L'homme moderne, lui, est obligé d'aller travailler alors même qu'il voudrait seulement finir sa vie sous la couette, d'où la déprime et donc I'urgence de vous procurer une lampe de luminothérapie.

La lampe en question ne doit pas être choisie n'importe comment. Par exemple une lampe de poche ne fera pas l'affaire, une vraie lampe de luminothérapie doit émettre une lumière blanche, proche du spectre du soleil, d'une puissance d'au moins 10000 lux (l'unité de mesure de l'éclairement lumineux). Au moment de l'achat, vérifiez qu'elle n'émet pas de rayons ultraviolets (non, on ne peut pas bronzer avec une lampe de luminothérapie).

La luminothérapie a fait ses preuves pour resynchroniser les cycles veille/sommeil a tel point qu'elle est aujourd'hui proposée par des spécialistes dans des centres du sommeil.

Tout le monde peut-il utiliser la luminothérapie?

II y a très peu de contre indications et elles sont généralement d ordre ophtalmologique (cataracte, DMLA glaucome ou des maladies affectant la rétine, comme le diabète). Mieux vaut aussi l'éviter en cas de prise de médicaments aux effets photosensibles comme les traitements contre l'acné a base d'isotrétinome ou de lithium.

Mais n'oubliez pas l'importance de la lumière du jour et de la vitamine D. Nous recommandons de faire du sport ou simplement marcher pour profiter des bienfaits du soleil, notamment dans la plage horaire 11h 16h.
Les apports des rayons du soleil allié aux bénéfices du sport vous permettront de réguler votre humeur.

 


Partager cet article



← Article précédent Article suivant →


Aucun commentaire

Laisser un commentaire